Début des travaux du nouveau bâtiment

Avec l’année 2020-2021 le développement du Mont Saint Jean continue, avec une étape importante représentée par le lancement du projet de construction que nous murissons depuis 4 ans avec notre association gestionnaire (OGEC) et les instances diocésaines de l’Enseignement Catholique.

L’objectif est d’accroître notre capacité d’accueil afin d’assurer dans des conditions optimales la poursuite d’études de tous les élèves de l’Enseignement Catholique antibois en lycée au Mont Saint Jean, et de créer un service de restauration plus moderne et plus convivial.

Ce chantier démarré en juillet 2020 est appelé à durer une année a minima.

Il devra permettre la réalisation d’un bâtiment de 2.000 m² environ, sur quatre niveaux, comprenant :

  • 18 places de parking en sous-sol (obligation du PLU de la Ville d’Antibes) et un espace deux-roues en extérieur.
  • une loge d’accueil en haut du parvis.
  • un service de restauration complet avec trois self lumineux et plus conviviaux que l’actuel, dont un dédié aux lycéens permettant de déjeuner en extérieur.
  • 9 grandes salles de classes et un bureau de Vie Scolaire dans les 2 étages supérieurs.

Ce projet est financé par notre OGEC, et représente un réinvestissement direct de la contribution des familles dans la qualité d’accueil des élèves.

Il doit permettre aussi de soutenir le développement du lycée, appelé à grossir par l’ouverture d’une cinquième classe de Seconde dès cette rentrée de septembre 2020, qui sera suivie de l’ouverture d’une Première puis d’une Terminale les années suivantes.

Note architecturale
Le projet est conçu de manière résolument simple par notre architecte David Cisar : il se compose d’un seul bâtiment positionné à l’angle des 2 rues (avenue du Châtaignier et avenue du Château) en préservant une bande plantée de 4 mètres côté Sud et en conservant côté Est le vaste parvis existant qui sert d’accès privilégié aux élèves. Cette implantation permet également de conserver la cour Nord de l’établissement et d’offrir un généreux jardin côté Ouest.
La compacité du volume assure des espaces extérieurs qualitatifs sur toute la périphérie du projet. Les façades Est et Sud soulignent la continuité urbaine en restant parallèles aux deux rues.
Le volume rectangulaire de 4 niveaux est marqué par une écriture verticale dictée par des baies élancées en concordance avec l’établissement “belle époque” existant.
L’édifice est séquencé par de vastes moucharabiehs qui se développent de manière aléatoire jusqu’au couronnement du projet marqué par un bandeau périphérique total qui déborde de l’aplomb de façade. Le dernier étage se positionne en retrait, laissant la toiture terrasse comme suspendue et conférant de la légèreté au volume global.
Les couleurs s’inscrivent dans la palette d’Antibes, entre blanc crème, gris moyen et brun plus soutenu pour le dernier étage.
Bien que la parcelle actuelle soit faiblement végétalisée et qu’il y ait peu de place disponible pour permettre d’améliorer les surfaces plantées, le projet comprend la création d’un jardin côté Sud le long de l’avenue du Châtaignier et côté Ouest jusqu’en limite de propriété pour créer un espace propice aux déjeuners en extérieur.
Un espace deux roues sera créé avenue du Châtaignier, également végétalisé et complété d’une bande de plantations en pleine terre le long de la voie publique.
Par msjantibes ACTU ETABLISSEMENT