Notre établissement mène depuis la rentrée 2020-21 un projet visant à sensibiliser les élèves à des questions d'actualité, étroitement liées à l'agenda des Nations Unies (en anglais "MUN", Model of United Nations).
Les jeunes jouent le rôle de délégués représentant les différentes nations qui se réunissent à New York pour décider des grandes questions qui touchent l'ensemble de l'humanité.

Le formalisme exigé lors de ces réunions, la qualité des discours et les règles de procédure sont identiques à ceux adoptés au coeur des réunions de l'ONU.
Les élèves sont ainsi amenés à réfléchir sur des thèmes variés : le développement durable, les droits de l'homme, les problèmes de territorialité et de souveraineté, l'économie et la finance, les ressources naturelles et la protection de la vie sur la terre, les grandes crises qui touchent différentes parties de la planète, etc...

Leurs compétences en géographie, en histoire, en sciences, mais aussi l'aisance à l'orale, leur capacité à parler et à écouter sont enrichies et améliorées. Les résultats sont évidents, en termes de fluidité de la parole, d'oratoire en public et de capacité à argumenter. Mais aussi en ce qui concerne la réflexion critique et documentée sur les questions d'actualité qui prennent tant de place dans les journaux et à la télévision.

48 étudiants sont engagés dans cet exercice bimensuel dont ils sont les protagonistes incontestés et auquel ils consacrent 1 heure pendant la pause de midi.
Tous les niveaux sont représentés : de la 6ème à la Terminale, sur la base du volontariat, les élèves participent aux négociations en tant que représentants d'un pays du monde.
Chacun d'entre eux a droit à la parole, dans une ouverture au dialogue qui trouve une reconnaissance à l'issue de la formation dans le dispositif Parcoursup.

Après plusieurs sessions de formation confinées dans les limites de notre établissement, les portes du monde se sont ouvertes et les élèves ont pu participer à des simulations internationales organisées sur différents continents.
En plus de la difficulté des sujets abordés et de l'interaction avec les étudiants des écoles PostBac et des universités, nos étudiants doivent également faire l'expérience de l'impact de l'immersion dans une autre langue pendant les 2 ou 3 jours de la conférence internationale. Anglais et italien pour l'instant, mais d'autres langues suivront.

La grande et prestigieuse simulation qui s'est déroulée à Singapour du 19 au 21 mars (NTUMUN) a vu la participation de 6 lycéens motivés à tenir tête à plus de 500 étudiants universitaires passionnés en provenance du sud-est asiatique.

La simulation organisée par le groupe des Lycées Internationaux Français du continent africain (OSUIMUN), le 10 et 11 avril, a permis à 6 élèves (3 collégiens et 3 lycéens) de rejoindre les rangs des 100 jeunes représentant les pays membres dans les différents comités des Nations Unies.
La conférence MUN organisée par l'Université de Zurich (ZuMUN) a été suivie par 2 lycéens qui, du 15 au 18 avril, ont pu vivre des journées longues mais riches en contenu et ils ont eu l'occasion de tisser de nouveaux liens d'amitié.

Entre-temps, un premier jumelage a vu le jour, entre notre établissement et le Lycée cantonal suisse "Lugano 2".
Cette collaboration a permis à nos étudiants de participer aux réunions mensuelles du MUN organisées par l'association TI-MUN.
Grâce à cette synergie, le mardi 6 avril, 11 élèves (collège et lycée confondus) ont participé à une visite virtuelle du siège de l'ONU à New York et ont entendu parler un expert du Bureau des droits de l'homme, auquel ils ont pu poser leurs questions.

À partir du mois d'avril, un nouveau partenariat intéressant jette ses bases. L'Institut du Précieux Sang de Jésus en Italie (un établissement qui va de la maternelle au collège) a décidé de collaborer étroitement avec notre projet. Les échanges et les formations ont déjà commencé pour les collégiens, et à partir de la rentrée scolaire 2021-2022, le projet concernera également les écoliers des classes de CM1 e CM2.

Mais le travail ne s'arrête pas là. Déjà près de 20 étudiants sont inscrits aux simulations internationales qui suivront en mai et juin 2021, en France et en Europe.
L'entente avec les organisateurs de la simulation TI-MUN nous voit impliqués, en tant que membres du comité de pilotage, dans la préparation de la prochaine simulation internationale qui aura lieu en Suisse en automne 2021.

Et c'est avec une certaine fierté que nous sommes déjà à l'oeuvre pour donner suite à la demande de nos élèves de voir une simulation internationale se dérouler ici même, dans notre établissement, le 18 juin 2021 sous les auspices du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.
Une centaine d'élèves, du collège et du lycée, débattront dans les différentes commissions de la conférence (avec des groupes en français, en anglais et en italien), à laquelle nous avons symboliquement donné le titre "Un monde en mouvement". Le comité organisateur de la conférence est composé de nos étudiants les plus expérimentés et c'est avec une grande joie que notre secrétaire générale, Mélina Doubrere, en Terminale, présidera les travaux.

Rien de tout cela n'aurait été possible sans la participation constante, active et joyeuse de nos jeunes. Leur volonté d'investir, de participer, de donner le meilleur d'eux-mêmes a permis à une petite idée de devenir un grand projet au bénéfice de tous.
Demain, le monde pourra compter sur des adultes conscients des défis à relever et capables de se mobiliser au premier rang pour faire de cette merveilleuse planète un endroit meilleur pour tous.

Beaucoup de travail nous attend encore, mais aucun effort n'est pénible lorsque la joie et l'enthousiasme nous accompagnent.